Inevidence logo

Stratégie d'intelligence des organisations

Philippe Bonny, Ecrin Oct 2007

Résumé de l'article : "Depuis le lancement des démarches d'intelligence économique en France dans les années 1990, un certain nombre d'organisations (entreprises, départements de grandes entreprises ou organismes) se sont lancées dans l'aventure avec plus ou moins de réussite, on le sait, tant ces démarches peuvent être parfois complexes à mettre en oeuvre. Rappelons ici brièvement que l'objet de l'intelligence économique , ne se limite pas à la veille et au traitement de l'information, même s'il s'agit d'une composante majeure du processus, mais qu'elle comporte aussi une composante d'influence sur son environnement concurrentiel en fonction des risques et besoins identifiés ainsi qu'une dimension sécuritaire.
Tout l'art de l'intelligence économique réside dans l'anticipation des risques et des opportunités ainsi que dans sa capacité de réaction (diffusion d'information, lobbying, etc.). Partant du principe que l'on ne peut pas tout surveiller simultanément, ni être partout à la fois pour réagir, la démarche classique recommande de focaliser les démarches sur des "axes de veille". Or, les effets de la mondialisation combinés au développement des NTIC créent une situation d'environnement stratégique particulièrement mouvante aujourd'hui. Aussi faudrait-il, idéalement, bel et bien être et avoir l'oeil partout ! Comment dans ce contexte, optimiser ces démarches ?
Quels sont les leviers de performance des démarches d'Intelligence économique, comment les organisations actionnent-elles ces différents leviers, quels poids donnent-elles à chacun d'eux, quels sont les approches types et quelles sont leurs caractéristiques ? Le présent article s'attache à donner des éléments de réponse à ces questions clés."